Paramétrer les alertes liées aux marges pour les commandes fournisseurs

Posted by

Avez-vous remarqué qu’il existe une fonctionalité d’alertes liées aux marges pour les achats dans MS Dynamics 365 pour la finance et les operations, édition enterprise (Ax quoi) ? Je connaissais l’alerte pour les marges qui s’appliquent sur les commandes client, mais je n’ai jamais implémenté pour les commandes d’achat.

Tout d’abord, il faut venir activer la fonctionnalité dans les paramètres globaux de l’approvisionnement, et choisir un seuil d’alerte de marge (ici une approche moyenne).

Puis, si on fait un tour sur technet, on y trouve la définition, qui est plutôt claire, concernant le seuil d’alerte en tout cas.

L’intérêt de cette fonction est donc de simuler quel serait le prix de vente appliqué, selon l’approche qu’on a : optimiste (on va vendre au client dont le prix négocié à la vente est le plus élevé), pessimiste ou moyen. De cela se dégage une potentielle marge de vente.

Ce qui n’est pas décrit, par contre, c’est comment cela s’applique concrètement aux commandes fournisseurs. Il faut pour cela avoir activer les détails du prix pour les commandes fournisseurs, sinon on ne verra pas l’impact des marges.

Puis, pour l’exemple j’ai créé 3 prix et 3 remises via les accords commerciaux pour 3 clients différents.

A présent, j’ajoute une ligne à une commande fournisseur pour cet article, pour un prix net unitaire de 1000 USD.

Puis, je vais voir le détail du prix pour cette ligne. Comme l’alerte sur la marge est activée, le pavé estimation de la marge apparait. Comme le seuil d’alerte est paramétré pour avoir une approche moyenne, le prix de vente estimé effectue la moyenne des prix de ventes existants.

Ce qui est décevant, c’est que seuls les prix de ventes sont pris en compte pour ce calcul. Les autres types d’accord commerciaux comme les remises de ventes sont ignorés, ce qui est une vraie limite de la fonctionnalité.

Dans notre exemple, la marge est simulée à 46.67%.

Si l’on change d’approche, dans les paramètres globaux, en choisissant une approche optimiste, le prix de vente simulé est calculé en consequences.

Et voilà, maintenant on sait comment ça fonctionne.

Yohann

 

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *