AX7 arrive

Posted by

Il va falloir s’adapter aux carrés et rectangles dont Microsoft nous avait déjà habitué pour les design des Windows phones et autres Windows 8 et maintenant 10…. Car Ax7 pointe le bout de son nez.

Son nom déjà, sera Ax7, correspondant à la V7 d’Ax, succédant ainsi à Ax2012, casse la logique de nommage des deux dernières versions majeures…. Signe d’un bouleversement ?

La nouvelle version d’Ax qui a été présentée lors du dernier Readiness update nous offre de nouvelles fonctionnalités et d’innovations dans plusieurs domaines, basée notamment sur sa nouvelle IHM 100% développée en HTML5. Cette version est majoritairement une évolution technologique plutôt que fonctionnelle, une bonne partie du code source ayant dû être réécrite.

Des nouveaux gadgets à la pelle qui nous font déjà saliver : l’utilisation de Cortana, l’assistance vocale qui est déjà disponible sous Windows phone, l’utilisation facilitée de Power BI, de Skype ou d’Office365, la comptabilité avec iOS et Android et plus globalement le développement de la portabilité et du tactile (multi-supports), l’expansion des capacités de Lifecycle Services (LCS) qui va passer au premier plan dans tout ce qui concerne le déploiement, la maintenance et la mise à jour des environnements Ax.

Toutes ces nouveautés ont été évoquées et aucune démonstration Ax (ou presque) n’a été réalisée. Il faudra attendre qu’Ax7 soit disponible au premier trimestre 2016 pour pouvoir ouvrir le capot, chose qu’on ne manquera pas de faire ici et de partager.

Ce qui a été présenté durant les quelques minutes où l’on a pu découvrir Ax, c’est le nouvel enregistreur de tâche qui représente il est vrai une réelle évolution, l’actuel de 2012 étant moyennement stabilisé. Concrètement, après avoir enregistré un flux, il sera possible de le rejouer et un assistant guidera pas à pas l’utilisateur, sans passer par un fichier Word ou vidéo. Cela fera peut-être gagner du temps pour les sessions de formations utilisateurs, c’est la seule chose que Microsoft nous a montré, on reste donc un peu sur notre faim.

On peut imaginer qu’il sera possible de personnaliser son interface Ax par utilisateur de façon très souple : chaque « carré » sera un raccourci épinglé sur le bureau correspondant à nos favoris actuels.

Non, le vrai changement (c’est maintenant), c’est que la solution sera hébergée 100% sur le cloud. Après avoir investi autant dans le déploiement d’une solution cloud (Azure) qui tient la route, il aurait été étonnant de voir apparaitre une version Ax qui n’aurait pas été designée pour le cloud. De plus, dans un souci de connivence avec le CRM, on se rend compte que les designs se ressemblent beaucoup plus via cette nouvelle version d’Ax. Une version on-premise sera disponible dans un second temps, mais pas avant le second semestre 2016. Certains vous diront que la version on-premise sera très dégradée voire ne sortira jamais, car Microsoft a investi énormément dans les solutions Azure qu’il est peu probable que la firme de Redmond propose un jour une solution iso-fonctionnelle sur une version hébergée ailleurs.

Pour les clients disposant d’Ax2012 qui souhaitent migrer vers Ax7 et qui sont donc par définition on-premise, un programme de mapping sera disponible en même temps que la version on premise.

Enfin, concernant le pricing, la politique de Microsoft a été revue et simplifiée : un tarif unique par utilisateur et par mois, avec l’achat de différentes options.

En résumé, cela donne (les tarifs sont indicatifs et peuvent être revus d’ici à Février nous a-t-on dit) :

  • Self serve : 7,76$ par utilisateur et par mois
  • Task : 29,10$ par utilisateur et par mois
  • Enterprise : 184,3$ par utilisateur et par mois

*ces tarifs sont ceux par défaut pour les clients, les partenaires ont des tarifs un peu plus bas.

A noter que ces tarifs inclus un package assez complet, c’est-à-dire l’infrastructure, SQL, Power Bi… avec une instance de développement, de test et de production, et 10GO de stockage ainsi qu’un stockage supplémentaire de 2,5 GO tous les 20 utilisateurs.

Il y aura également des options à l’achat telles que du stockage ou des instances supplémentaires, etc.

La vraie contrainte, et c’est une nouveauté, c’est que pour le lancement sur l’offre 100% cloud, Microsoft n’octroiera Ax7 qu’à compter d’un minimum de 50 licences enterprise, ce qui ne sera pas vraie pour la version on-premise.

Le futur passe par le cloud, et on le constate déjà sur beaucoup de sujets : dématérialisation des fiches de paies, offre de stockage de données personnelles sur un espace sécurisé, etc. Objectivement, Azure étant certifié ISO 27001, la sécurité proposée par Ax7 sera nettement supérieure que ce que la plupart des sociétés seront en mesure de mettre en place. Pour autant, il n’est pas sûr que le marché français soit mûr pour passer sur une solution 100% cloud, nous verrons comment les premiers mois se passent en avant-vente. Mais il est fort à parier que les premières ventes tomberont à la sortie de la version on-premise.

La majorité de ces fonctionnalités sera sans doute présentée en Février 2016 lors de la technical conférence ! Plus que quelques mois avant un premier tutorial Ax7 !

Yohann ROLLAND

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *