Microsoft Dynamics Ax : vue d’ensemble de la dégradation tarifaire avec le module vente au détail

Posted by

Le module vente au détail s’adresse aux sociétés qui travaillent en BtoC. Le paramétrage de base consiste à déployer un ou plusieurs canaux de vente au détail qui peuvent être le centre d’appel (call center), un magasin en ligne ou un magasin physique. Pour ce dernier cas, il faudra venir déployer les points de ventes ou PDS (point of sales ou POS) qui seront en interaction avec les caisses enregistreuses. L’objet de cet article n’est pas de détailler les étapes de paramétrage d’un PDS ou d’un call center, ni même leur utilisation (on pourra y revenir), mais d’avoir une vue d’ensemble des possibilités de dégradation tarifaires de vente qu’offre le module vente au détail comparé aux journaux d’accords commerciaux ou aux contrats de vente du module ventes et marketing.

Principes d’application

Les journaux d’accords commerciaux ne sont pas inutilisés dans l’utilisation des tarifs vente au détail. En effet, le prix de base de vente des articles est paramétré par des accords de prix de type « prix (vente) ». Viennent ensuite l’application des remises. Le principe est donc le suivant : application du prix de vente de base, suivi de la remise, ou des remises.

Concernant les remises, elles se paramètrent dans le module vente au détail. C’est à partir de cette étape qu’on laisse les accords commerciaux classiques sur la touche.

Les outils pour paramétrer les remises vente au détail se situent sous Commerce et vente au détail > Tarification et remises.

 

Le paramétrage des tarifs vente au détail

Lorsqu’on souhaite utiliser une des remises du module vente au détail, il faut prendre conscience que la maille d’application est un croisement entre un article ou groupement d’article et un canal de vente au détail.

Pour les articles, on peut soit référer directement l’identifiant de l’article dans la remise soit prendre un nœud d’une des catégories vente au détail. C’est un vrai plus comparé aux journaux d’accords commerciaux, car on paramètre autant de catégories de vente au détail et de nœuds que l’on souhaite.

 

Ensuite, il faut savoir qu’une remise viendra s’appliquer pour venir dégrader le prix de base. Sur chaque remise, on peut lui indiquer le mode de simultanéité à appliquer :

  • Réservation exclusive, signifiant que seule cette remise est éligible (on peut lui indiquer un code remise). Ainsi, on ne viendra pas cumuler les remises entre elles. C’est le cas d’une promotion exclusive type vente privée par exemple.
  • Meilleur prix, indiquant que la remise offrant le meilleur tarif final s’appliquera.
  • Composé, pour cumuler les remises entre elles.

 

Un article intéressant se trouve ici  indiquant quelle remise s’applique lorsqu’on combine toutes ces options entre elles.

De plus, une remise possède une période de validité, bornée par des dates de début et de fin, ou initialisée via une période d’application paramétrée en amont. On peut, grâce aux périodes d’application, affiner jusqu’à l’heure de début et l’heure de fin d’application de la remise: pratique pour les happy hours.

 

La remise se paramètre donc pour un ou plusieurs articles, mais également pour un groupe de prix. C’est un paramètre indispensable car il viendra faire le lien entre la remise et le canal de vente au détail.

Un groupe de prix n’est ni plus ni moins que le même groupe de prix utilisé pour les journaux d’accords commerciaux, sauf qu’il est associé à une remise du module vente au détail.

 

Le groupe de prix doit également être associé avec un canal de vente au détail, voici par exemple l’association des groupes de prix avec le centre d’appel Fabrikam.

 

Enfin, une remise s’active et se désactive. Lorsqu’elle est activée, elle s’applique sur le ou les canaux concernés via le groupe de prix et elle n’est plus modifiable. Lorsqu’elle est désactivée, on peut la modifier.

 

Attention, pour diffuser la modification dans les magasins de vente au détail, il faut lancer un traitement batch (Commerce et vente au détail > Informatique au détail > Programme de distribution et lancer la tâche 1020 pour les prix ou bien la 9999 pour tous les jobs).

 

Les remises

Il existe 4 types de remises : les remises, les remises sur quantité, les remises seuil et les remises mix and match.Les remises viennent dégrader le prix de base de l’article en pourcentage ou montant.

Pour les remises simples, il s’agit de venir dégrader le prix de base d’un certain pourcentage ou montant, en fonction de la valeur du paramètre « Méthode d’application de la remise ».

 

Un pourcentage de remise viendra dégrader le prix d’un certain pourcentage, alors qu’un montant de l’escompte de règlement (cash discount amount) viendra réduire le prix d’un certain montant. Le prix après remise sert pour modéliser les prix nets.

Les remises sur quantité  viennent corriger un prix de base ou le dégrader en pourcentage, à partir d’une quantité minimale paramétrée.

 

Concernant les remises seuil, elles permettent d’appliquer une remise en pourcentage ou montant en fonction d’un certain seuil atteint, en montant.

 

Les remises mix and match sont les remises qui ont le paramétrage le plus avancé. Elles permettent d’attribuer des remises lorsque des conditions spécifiques sont appliquées. On peut simuler des scénarii tels que 2 produits achetés donnent droit à 50 % de remise sur un autre (les remises BOGO : By One Get One).

 

Ajustements de prix

Les ajustements de prix s’appliquent sur les prix de base. Ils viennent ajuster, comme leurs noms l’indiquent, le prix définis dans les journaux d’accord de prix. Si une ou plusieurs remises vente au détail (décrites dans le chapitre précédent) sont éligibles pour un article, alors elles viendront s’appliquer après l’ajustement, et ce, même si l’ajustement a un mode de simultanéité de la remise positionné à réservation exclusive.

 

Règles de prix de catégorie

Cette option, disponible dans le menu tarification et remises, permet de générer des accords commerciaux de vente sur la base de critères de sélection. Cela s’utilise via l’assistant « Générer des accords commerciaux ».

 

Pour aller plus loin

Nous reviendrons un peu plus en détail sur les différentes remises au travers d’exemples dans les prochains articles, notamment comment modéliser un prix net, ou comment faire intervenir la maille client pour l’application d’une remise via les affiliations.

Yohann ROLLAND

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *