Revue détaillée du coût d’application de la méthode dans les projets à prix fixe (1/3)

Posted by
English version available here

Voici encore un nouvel article sur le calcul des estimations des projets. Certes, mais le but ici n’est pas de dérouler un flux de A à Z sur les projets de prix fixe jusqu’à l’élimination. En effet, lorsqu’on travaille sur des projets à prix fixe, l’étape de calcul d’estimation est obligatoire. Comme vous l’avez certainement remarqué, il y a plusieurs méthodes de calcul possible pour le coût d’application de la méthode.

Dans cette série d’article, nous allons couvrir l’ensemble de ces méthodes à travers des exemples détaillés. Les méthodes possible sont les suivantes :

  • Coût total – Réel
  • Budget restant
  • Comme estimation précédente
  • Définir le coût à terminer sur zéro
  • Prévision totale – Réelle
  • Pourcentage de progression du travail
  • A partir du modèle de coût

A partir du modèle de coût

Je vais commencer par cette méthode. Lorsqu’on créé un groupe de projet, ce qui est obligatoire pour tout projet, il faut paramétrer le soufflet Estimation pour les projets de prix fixe. Dans mon exemple, je vais utiliser une règle comptable de constatation du produit basée sur le Pourcentage terminé. Pour autant, le paramètre le plus important n’est pas celui-ci, mais c’est le modèle de coût que je vais utiliser.

Le code période est également important lorsqu’on calcule une estimation. Il faut choisir la plage de temps sur laquelle on travaille pour une période. Ici j’utilise la période comptable, basée sur des mois.

Coût

De retour sur le modèle de coût, on va commencer les tests avec un achèvement basé sur les coûts.

Si l’on regarde dans la vue ligne (en cliquant sur Lignes de coût), on remarque que pour chaque type de transaction (heure, dépense, article), il est possible de choisir quelle méthode on souhaite appliquer. Ici : Prévision totale – Réelle, pour les heures.

Je détaillerai les autres méthodes en détails dans les articles qui suivront, mais ici considérons simplement qu’il y a des prévisions de créées pour les heures et des transactions  d’heures validées sur le projet.

A présent, je crée un projet à prix fixe basé sur le groupe de projet créé précédemment, avec une transaction en compte de 1000 USD.

Puis, je paramètre une structure de répartition du travail comme ci-dessous :

Je paramètre également un budget. Cela va créer automatiquement des prévisions lorsque je vais importer le budget à partir de la structure de répartition du travail.

On remarque aussi la durée du projet qui commence le 30 Avril et se termine le 31 Décembre de la même année (importance pour la suite des tests).

Après mise à jour du stade du projet sur En-cours, je vais valider quelques transactions. Dans cet exemple, je valide 1 heure pour un coût de 50 USD sur le projet.

Puis, je vais lancer une estimation, en utilisant la méthode A partir du modèle de coût (pour rappel, le modèle de coût utilisé ici dans le groupe de projet est paramétré avec la valeur coût, et  Prévision totale – Réelle pour la méthode pour les heures).

Le résultat est le suivant. Le projet est terminé à 10%. Pourquoi ? Car 10% du coût total a été validé (visible dans la colonne Coût total), soit 50 USD sur les 500 USD paramétrés dans les prévisions. Le produit à recevoir est mis à jour en cohérence : 10% * transaction en compte = 100 USD.

Note : le budget n’a pas d’impact sur les calculs d’estimation, seulement les prévisions. Même si certaines méthodes sont nommées avec le nom « budget », cela signifie les prévisions dans nos exemples. Ici, sans aucune prévision, le résultat aurait été de 100% avec le précédent calcul.

Linéaire

A présent, on change la valeur de l’achèvement basé sur en choisissant Linéaire.

Attention : avec cette valeur, on ne peut pas changer au niveau des lignes comme pour la précédente méthode.

Après suppression du précédent calcul, on relance à nouveau une estimation:

Le résultat est que le projet est achevé à 0,41 %. En effet, pour une estimation lancée fin Avril, avec seulement 1 jour d’existance en Avril pour une durée totale de 246 jours, cela donne bien 1 / 246 = 0,41 %.

Le produit a recevoir est de 1000 * 0,41 % = 4,07 USD.

Sans aucune prévision, le résultat aurait été le même puisqu’on ne se base que sur la durée du projet.

Quantité

Maintenant, on change la valeur de l’achèvement basé sur en choisissant Quantité. J’effectue ce nouveau test avec la prévision suivante (prévision  de 20 heures pour un coût total de 3750 USD).

Je valide une heure de travail dans les transactions, et relance un calcul d’estimation. Le résultat est de 5% d’achèvement du projet.

Dans le modèle de coût, précisons que la valeur du coût d’application de la méthode n’est pas changé pour les heures. La quantité validée est de 1 / la quantité totale sur les prévisions = 20, donc on retrouve bien les 5%.

Si j’avais utilisé la méthode précédente (coût), le résultat aurait été : 200 USD validés dans les transactions / 3750 USD de coûts dans les prévisions = 5,33%

Pourcentage de progression du travail

Enfin, on va tester avec la dernière valeur disponible : Pourcentage de progression du travail.

Attention : si l’on peut changer la valeur du coût d’application de la méthode dans les lignes, cela n’impacte pas le résultat.

Le résultat ressemble à celui effectué avec la méthode Quantité.

Une différence néanmoins :

  • Pour la méthode Quantité: le système calcule le ratio entre la quantité validé dans les transactions de projet et les prévisions.
  • Pour la méthode Pourcentage de progression du travail: le système calcule le ratio entre la quantité validé dans les transactions de projet et les quantités présentes dans la structure de répartition du travail (WBS).

C’est tout pour ce premier article. L’article suivant se trouve ici.

Yohann

One comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.